Dossiers

thématiques du CSFD

Dossier(s) sélectionné(s) avec le mot clé : couvert végétal

2016
46 pp

Résumé

En 2016, une centaine de satellites civils observent la Terre depuis l’espace. Ils permettent de recueillir des données, le plus souvent sous forme d’images, sur toute la surface de notre planète y compris dans les endroits les plus inaccessibles. Ils le font à un coût modéré et de façon répétée dans le temps, ce qui permet de mesurer, de modéliser et de suivre les évolutions de notre environnement à différentes échelles spatiales et temporelles. Les applications de la télédétection (ensemble des appareils et des techniques produisant des images satellitaires ou aériennes) sont ainsi variées— météorologie, environnement, urbanisme, etc.

Dans le contexte de la désertification, la télédétection apporte une aide irremplaçable pour la compréhension de ce phénomène. De multiples informations — du local au global— fournies par les satellites permettent de diagnostiquer les effets de la désertification, de mesurer son évolution dans le temps — extension, stabilisation, régression. Les systèmes d’alerte précoce et l’assimilation de données dans des modèles permettent même de prévoir des évolutions. Elles sont essentielles à l’établissement de scénarios et de prospectives à diverses échéances et contribuent de ce fait à la prise de décisionsà court terme ainsi que la définition de stratégies à moyen et long termes dans un objectif de développement durable.

Ce dossier présente tout d’abord quelques notions physiques indispensables à la compréhension de la télédétection et les principaux paramètres observables par satellite. Il nous fait ensuite découvrir différentes utilisations possibles des images satellitaires au service de la lutte contre la désertification, au travers de plusieurs exemples récents. Il se conclut sur un guide pratique pour aller plus loin, grâce aux logiciels libres et aux images mises à disposition gratuitement notamment par les agences spatiales françaises, européennes et américaines.

La télédétection
La télédétection Un outil pour le suivi et l’évaluation de la désertification
2
2005
44 pp

Résumé

La télédétection est une technique permettant l’observation du rayonnement diffusé ou émis par la surface de la Terre. La télédétection par satellite permet des observations régulières, répétitives, fidèles, de la quasi-totalité de la planète, à divers pas d’espace et de temps, dans plusieurs domaines de longueur d’onde.

Ces observations traduisent la nature, l’état, la variation spatiale et temporelle des propriétés des objets présents à la surface terrestre. À titre d’exemple, l’étendue des surfaces en eau, la rugosité, l’humidité des sols et leur changement de nature,la densité et l’évolution phénologique du couvert végétal, les vents de sable, sont des informations présentes dans ces observations.

Néanmoins, ces observations se combinent entre elles le plus souvent et il est plus ou moins difficile de les extraire des données brutes transmises par les satellites. La science de la télédétection consiste à interpréter et traiter les séries spatiales et temporelles d’images afin d’extraire ces paramètres qualitativement ou quantitativement. La désertification est un phénomène de dégradation irréversible des terres. Elle est le résultat de processus complexes liés à l’évolution conjointe et couplée de facteurs naturels et anthropiques. Le départ de tels processus, leur développement et leur résultat, se traduisent dans les états de surface du sol et leur évolution.

Les données de télédétection sont donc porteuses d’informations que la science de la télédétection permet partiellement d’extraire, avec plus ou moins de précision. Ces informations, couplées avec d’autres, interviennent dans diverses phases du processus de désertification. La télédétection apporte des informations utiles, parfois indispensables et impossibles à acquérir autrement (notamment en termes d’homogénéité et de couverture spatiale et/ou de suivi temporel), pour l’alerte précoce, le suivi du développement de phénomènes de désertification et le constat d’un état final. Elle peut notamment permettre de dresser des constats sur les impacts de politiques de lutte. Néanmoins, de par les limitations signalées sur l’extraction des paramètres utiles et le rôle de ces paramètres dans ces processus en jeu, la télédétection s’avère être un outil parmi d’autres, certes puissant, mais non une solution ‘miracle’ scientifique, décisionnelle ou opérationnelle.

Après avoir présenté de manière détaillée la technique et la science de la télédétection, et comment elle permet de suivre certains éléments des processus de désertification, ce dossier s’attache aux cas les plus importants et significatifs, en rapprochant les deux aspects. Certains paramètres et processus clés sont étudiés : rugosité, albédo, température de surface, humidité, indices de végétation d’une part ; suivi de la couverture végétale, modification de composition des surfaces en milieu aride et transport éolien d’autre part. Des exemples sont développés : évolutions de sites particuliers, projets en cours de développement. Des leçons d’expériences passées sont analysées d’un œil critique et des voies pour le futur sont dessinées.

Support

La rédaction, la fabrication et la diffusion des Dossiers du CSFD sont entièrement à la charge du Comité, grâce à l'appui qu'il reçoit des ministères français et de l'AFD (Agence Française de Développement).

  • Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
  • Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères
  • Ministère de la Transition écologique et solidaire
  • Agence Française de Développement (AFD)

Opinions

Les avis exprimés dans les dossiers reçoivent l'aval du Comité.

Contact

CSFD
Comité Scientifique Français de la Désertification
Agropolis International
1000 avenue Agropolis
F-34394 Montpellier CEDEX 5  France
Tél. : +33 (0)4 67 04 75 73 • courriel : csfd@agropolis.fr

Connexion

Connexion


Conception & réalisation : Olivier Piau (Agropolis Productions) - Webmaster : Laurence Monin (Agropolis International)
© 2013-2015 Comité Scientifique Français de la Désertification (CSFD)

Dossiers

thématiques du CSFD

L'humanité doit dorénavant faire face à un problème d’envergure mondiale : la désertification, à la fois phénomène naturel et processus lié aux activités humaines. Jamais la planète et les écosystèmes naturels n’ont été autant dégradés par notre présence. Longtemps considérée comme un problème local, la désertification fait désormais partie des questions de dimension planétaire pour lesquelles nous sommes tous concernés, scientifiques ou non, décideurs politiques ou non, habitants du Sud comme du Nord. Il est dans ce contexte urgent de mobiliser et de faire participer la société civile et, dans un premier temps, de lui fournir les éléments nécessaires à une meilleure compréhension du phénomène de désertification et de ses enjeux. Les connaissances scientifiques doivent alors être à la portée de tout un chacun et dans un langage compréhensible par le plus grand nombre.

C’est dans ce contexte que le Comité Scientifique Français de la Désertification a décidé de lancer une série intitulée Les dossiers thématiques du CSFD qui veut fournir une information scientifique valide sur la désertification, toutes ses implications et ses enjeux. Cette série s’adresse aux décideurs politiques et à leurs conseillers du Nord comme du Sud, mais également au grand public, aux journalistes scientifiques du développement et de l’environnement. Elle a aussi l’ambition de fournir aux enseignants, aux formateurs ainsi qu’aux personnes en formation des compléments sur différents champs disciplinaires. Enfin, elle entend contribuer à la diffusion des connaissances auprès des acteurs de la lutte contre la désertification, la dégradation des terres et la lutte contre la pauvreté : responsables d’organisations professionnelles, d’organisations non gouvernementales et d’organisations de solidarité internationale.

Ces dossiers sont consacrés à différents thèmes aussi variés que les biens publics mondiaux, la télédétection, l’érosion éolienne, l’agroécologie, le pastoralisme, etc., afin de faire le point des connaissances sur ces différents sujets. Il s’agit également d’exposer des débats d’idées et de nouveaux concepts, y compris sur des questions controversées, d’exposer des méthodologies couramment utilisées et des résultats obtenus dans divers projets et, enfin, de fournir des références opérationnelles et intellectuelles, des adresses et des sites Internet utiles.

Édition scientifique et iconographie : Isabelle Amsallem, Agropolis Productions
Conception et réalisation : Olivier Piau, Agropolis Productions