Indicateurs de tendance de la désertification et de la dégradation des terres

Publié en juillet 2009

Auteur(s) : Amsallem Isabelle, Bied-Charreton Marc

Une collaboration Comité Scientifique Français de la Désertification / European DesertNet / DesertNet International / Fédération Internationale des Producteurs Agricoles (CSFD/EDN/DNI/FIPA)

Un groupe du CSFD travaille sur la question

Indicateur-072009-Fr

L’UNCCD a adopté un Plan cadre stratégique à dix ans lors de la Conférence des Parties 8 (COP8) à Madrid (2007). De nombreuses décisions prises lors de cette COP 8 font référence à des indicateurs à développer pour permettre (i) aux décideurs d’évaluer la mise en œuvre de cette stratégie ainsi que les progrès accomplis sur ses objectifs opérationnels, (ii) la réalisation des rapports nationaux et régionaux et (iii) l’estimation, à différentes échelles, des tendances de la dégradation des terres et de la désertification, les progrès accomplis grâce à des projets locaux, l’impact des politiques publiques, etc.

Il a été demandé à la communauté scientifique d’alimenter les travaux du Comité pour la science et la technologie de la Convention (CST) pour lui permettre de faire des propositions à la COP de 2009. Le CST 2009 devra statuer sur les propositions de la communauté scientifique et se tiendra sous la forme d’une conférence scientifique internationale.

Dans le cadre de la Présidence française de l’Union européenne à partir du 1er juillet 2008, la France a fait une première proposition de cadre d’analyse des indicateurs lors d’une réunion du groupe d’experts européens en janvier 2008 à Bruxelles. Cette proposition a été adoptée et sert de référence pour le travail de la communauté scientifique européenne.

Le CSFD a décidé de lancer, avec l’appui du MEEDDAT et de l’AFD, un groupe de travail sur les indicateurs dont les résultats viendront alimenter le travail des scientifiques de l’Union européenne ainsi que la contribution de la communauté scientifique aux travaux du CNULD.

Un groupe de travail sur les indicateurs dorénavant international…

i-ird_21659

Un groupe de travail sur la question des indicateurs s’est formé, constitué d’une dizaine de membres du CSFD. Ce groupe de travail a discuté initialement des points suivants :

  • Seuls deux types d’indicateurs seraient pris en compte : (1) les indicateurs globaux d’évaluation de la réalisation des objectifs stratégiques et (2) les indicateurs à usage des décideurs permettant d’estimer à différentes échelles des tendances.
  • Le cadre de l’étude n’est pas à proprement parler scientifique, la cible étant des décideurs. Les messages doivent être simples et le résultat utile.
  • Il est important de ne pas perdre de vue les personnes qui vont mettre en œuvre les observations et les mesures. Il est important que les indicateurs soient simples, mesurables par des non scientifiques et facilement appropriables par les utilisateurs.

Depuis le début de l’année 2009, ce groupe de travail s’est élargi à la communauté scientifique internationale grâce à une collaboration active avec le réseau EDN, DesertNet International, qui inclut 287 membres du réseau (47 pays). Cette collaboration a pris naissance lors du CRIC7 (novembre 2008) à Istanbul. Depuis, elle s’est formalisée avec l’envoi aux membres d’EDN en janvier d’une première proposition d’indicateurs émanant du CSFD. Actuellement, le CSFD collecte et synthétise les propositions des membres d’EDN. Une liste d’indicateurs finalisée, issu du travail commun CSFD/EDN, devrait voir le jour à la fin du mois de mars 2009 et sera proposée au bureau du Comité Scientifique et Technique de la CNULD. 

… et en collaboration étroite avec le société civile

i-ird_00001455

Par ailleurs, une coopération active a été établie avec des ONG et en 2009 avec la Fédération Internationale des Producteurs Agricoles (FIPA) dans le but de faire participer les groupements d’agriculteurs à cet inventaire des indicateurs, notamment ceux qui permettent de mesurer les progrès accomplis dans la restauration du capital naturel.

Documents de travail

 

Le CSFD travaille à la définition de listes d’indicateurs de la dégradation des terres et de la désertification et d’indicateurs d’impact des projets de restauration et de réhabilitation des ressources naturelles. Voici lapremière sélection d’indicateurs selon quatre niveaux (travail en cours) : 

1.  Statistiques nationales : un set minimum de données qui caractérisent un pays et qui sont disponibles au niveau des statistiques nationales
2.  Indicateurs nationaux issus de la littérature
3.  Indicateurs locaux, décrivant les situations locales
4.  Indices complexes, caractérisant des situations et des tendances et qui regroupent plusieurs indicateurs


Le groupe de travail CSFD a défini, grâce, entre autres, aux commentaires issus de la consultation auprès d'European DesertNet, un jeu minimum d'indicateurs nationaux accompagné d'une liste de statistiques de base pour caractériser un pays. Ces résultats sont également présentés sous la forme d'une matrice montrant qu'un indicateur peut être utilisé à diverses fins. 

1. un set minimum d'indicateurs nationaux : matrice et  sélection
2. indicateurs locaux : matrice et  sélection
3.  Statistiques nationales

    Amsallem Isabelle

    Amsallem Isabelle

    Rédactrice & éditrice scientifique, (...)

    Bied-Charreton Marc

    Bied-Charreton Marc

    Professeur émérite de l’UVSQ (France)


    Desertification and land degradation trend indicators

    Synthèse du CSFD 2009

    Desertification and land degradation trend indicators

Contact

CSFD
Comité Scientifique Français de la Désertification
Agropolis International
1000 avenue Agropolis
F-34394 Montpellier CEDEX 5&nbsp•  France
Tél. : +33 (0)4 67 04 75 73 • courriel : csfd@agropolis.fr

Connexion

Connexion


Conception & réalisation : Olivier Piau (Agropolis Productions) - Webmaster : Laurence Monin (Agropolis International)
© 2013-2015 Comité Scientifique Français de la Désertification (CSFD)